La sophrologie

La Sophrologie pour l’enfant,  l’adolescent et l’adulte

La Sophrologie s'adapte à la personne selon son âge.
Elle peut être ludique, et se pratique par des exercices de respiration, de relaxation, d’écoute des sensations présentes et de contes ou d’histoires sophroniques. 

Elle permet à la personne de : 

Mettre son attention sur sa respiration, se détendre,se calmer.

Apprendre à gérer ses émotions, son stress et ses angoisses. 

Renforcer la conscience de son corps, de ses sensations positives, de ses sens et de s’enraciner dans un corps parfois peu sollicité, source de douleurs ou vécu comme un poids. 

Développer son nouveau schéma corporel et apprendre à l’accepter.

Stimuler son imaginaire et renforcer son mental. 

Avoir une meilleure connaissance de sa corporalité, de connaître ses propres limites afin de permettre une meilleure récupération. 

Se permettre de lâcher-prise et de porter son attention sur ses capacités propres, sur ses valeurs comme des ressources possibles. 

Vivre progressivement dans l’instant présent tout en redonnant de l’attention sur le positif présent en Soi. 

Permettre d’éviter le découragement. 

Renforcer la confiance en soi et ainsi améliorer son autonomie face à la gestion de la douleur.

La Sophrologie et la Douleur

Basée sur des techniques de relaxation, de respiration et de visualisation, l’action consiste à agir positivement sur son mental, d’éveiller une prise de conscience sereine de son corps, de sa respiration afin de gérer nos pensées répétitives et parasites et de favoriser l’harmonie entre le corps et l’esprit. 

Favoriser la prise de conscience de notre respiration permet de mieux oxygéner notre corps. Elle favorise le relâchement musculaire surtout lorsque nous souffrons.

Elle permet de mieux gérer le stress et donc d’atténuer nos douleurs et nos émotions négatives. Elle peut également aider à l’expression du ressenti, c’est la mise en mots de ses douleurs et de nos besoins. 

Elle favorise un meilleur contrôle des émotions et d’apporter un état de détente. 

La sophrologie peut nous aider à accepter les traitements parfois lourds en favorisant l’accompagnement positif de ceux-ci. 

De même, elle peut nous accompagner dans la préparation à des examens médicaux à passer en toute tranquillité. Elle nous aide à percevoir progressivement un sentiment de Mieux-Être et nous donne confiance en activant nos propres capacités et aptitudes positives vis à vis de nous-même et de l’entourage. 

Cette proposition en sophrologie trouve sa place auprès d’enfants, d’adolescents et adultes présentant des problèmes de santé, accueillis pour des hospitalisations à plus ou moins long terme. 

Elle peut être une aide précieuse afin de passer plus harmonieusement ces périodes d’hospitalisations difficiles, donnant à vivre des bouleversements physiques et émotionnels ainsi que des douleurs aigües ou chroniques.

La Sophrologie caycédienne

Le Docteur Caycédo neuropsychiatre, le fondateur de la Sophrologie a créé le premier département de sophrologie clinique à l’hôpital Santa Isabel de Madrid.

La Société Espagnole d’Hypnose Clinique et Expérimentale qu’il avait créée en 1959 devient alors la Société de Sophrologie. 

Le terme sophrologie (sos/phren/logos) a été choisi par le Dr Caycédo afin de donner une terminologie précise aux travaux et de favoriser une meilleure communication. 

« Selon la définition officielle parue en 2007 dans les revues de Sophrologie officielle, la sophrologie est une discipline qui étudie la conscience et les valeurs de l’existence de l’Être par des procédés propres et originaux. Elle a été créée en 1960 dans le cadre de la psychiatrie hospitalière. » 

Après plusieurs voyages en Inde, au Tibet et au Japon dans les années 60 puis en Colombie, le Dr Caycédo formalise une approche et la précise progressivement sur des bases de recherches phénoménologiques et existentielles.

Elle revêt une dimension clinique, préventive et dans le développement personnel. 

Elle repose sur une épistémologie cohérente dégageant des principes  théoriques et des concepts et une méthodologie précise et rigoureuse constituée de techniques, des pratiques à intégrer.

Elle est fondée sur l’observation de ses perceptions et sensations corporelles, de la relation corps-esprit, de l’ouverture de sa conscience. L’objectif est d‘aider une personne à créer et à développer des capacités pour gérer ses émotions négatives, le stress et la douleur physique et le mal-être psychique. 

Elle aide à renforcer les attitudes et valeurs positives. La pratique régulière de la sophrologie aide la personne à optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien et favorise son autonomie.